Page 1 sur 1

La vision berbere du parti pour la justice et le developpt.

MessagePosté: Lun Juil 03, 2006 00:33
de un islamiste algerien
Azul et Assalamu Alaikum,

L'Algerie serait honore d'un parti islamiste comme le parti pour la justice et le developpement au Maroc.

Lire la vision de ce parti sur l'amazighite du Maroc, qui a ete rapportee par son Secretaire General, dans un dossier de Aljazeera.net intitule "Les Imazighens ... Les Hommes Libres".

http://www.aljazeera.net/NR/exeres/04EB ... =Published

Au lieu de cela, les chefs du Hamas algerien font des declarations stupides sur les valeurs amazighes. Immatures sur la question, ou bien, leur patriotisme arabe leur joue des tours?

ru ayul ru (pleure mon coeur, pleure!).

toujours dans la meme veine ...

MessagePosté: Lun Juil 03, 2006 00:39
de un islamiste algerien
ndlr. j'espere que cette information rapportee par kabyle.com, sur la crise berberiste (1947), est fausse.

http://www.kabyle.com/article.php?id_article=10831

Les Oulémas réclament la suppression de la chaîne kabyle de Radio-Alger et déclarent dans leur journal « Les Kabyles ne seraient des Algériens à part entière que lorsqu’ils auront cessé de chuchoter ce jargon –leur langue- qui nous écorche les oreilles. »

Re: toujours dans la meme veine ...

MessagePosté: Jeu Juil 06, 2006 19:25
de ithviriw
un islamiste algerien a écrit:ndlr. j'espere que cette information rapportee par kabyle.com, sur la crise berberiste (1947), est fausse.

http://www.kabyle.com/article.php?id_article=10831

Les Oulémas réclament la suppression de la chaîne kabyle de Radio-Alger et déclarent dans leur journal « Les Kabyles ne seraient des Algériens à part entière que lorsqu’ils auront cessé de chuchoter ce jargon –leur langue- qui nous écorche les oreilles. »

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Celui qui a mis ce post, n'est sûrement pas "un islamiste algérien", mais un "MAKiste fraco-Algérien", et d'une, et de l'autre, cette affirmation éhontée est à l'antithèse de la position constante des Oulémas algériens, puisque Cheikh Benbadis, Al Ouartilani et à un degré moindre Al Ibrahimi, parlaient le KABYLE couramment, d'une part, et que les thimamrines VIVIERS de l'élite culturelle Kabyle, durant la colonisation étaient toutes en Kabylie, et le Kabyle y était la langue de communication, voir d'instruction pour expliquer le CORAN et les disciplines religieuses.

La calomnie est une arme qui n'honore certainement pas les menteurs du MAK, qui eux préfèrent le français au Kabyle, dans leur vie courante.

En tout état de cause en parcourant le bréviaire de haine de la pseudo conférence donnée par ce militant du MAK, qui ne se fonde sur AUCUN document historique sinon sur du "on dit" et des points de vue non sourcés rigoureusement, car fondés sur des boiographies rarement acceptables pour un historien, on découvre des raccourcis qui font la spécificité de l"indigence culturelle qui caractérise les "berbéristes" de l'académie du même nom.

Si la langue et les coûtumes Kabyles et amazighes ont été conservées ce n'est certainement pas grâce à la France coloniale, bien au contraire, mais grâce justement à l'attachement des Kabyles, des chaouis, à leur langue, et surtout à leur FOI islamique, qui INTERDISAIT l'assimiliation au "roumi kafer".

Re: toujours dans la meme veine ...

MessagePosté: Mar Aoû 08, 2006 07:30
de Invité
Un vrai pete de pigeon. Pigeon de l'islamisme.

ithviriw a écrit:
un islamiste algerien a écrit:ndlr. j'espere que cette information rapportee par kabyle.com, sur la crise berberiste (1947), est fausse.

http://www.kabyle.com/article.php?id_article=10831

Les Oulémas réclament la suppression de la chaîne kabyle de Radio-Alger et déclarent dans leur journal « Les Kabyles ne seraient des Algériens à part entière que lorsqu’ils auront cessé de chuchoter ce jargon –leur langue- qui nous écorche les oreilles. »

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Celui qui a mis ce post, n'est sûrement pas "un islamiste algérien", mais un "MAKiste fraco-Algérien", et d'une, et de l'autre, cette affirmation éhontée est à l'antithèse de la position constante des Oulémas algériens, puisque Cheikh Benbadis, Al Ouartilani et à un degré moindre Al Ibrahimi, parlaient le KABYLE couramment, d'une part, et que les thimamrines VIVIERS de l'élite culturelle Kabyle, durant la colonisation étaient toutes en Kabylie, et le Kabyle y était la langue de communication, voir d'instruction pour expliquer le CORAN et les disciplines religieuses.

La calomnie est une arme qui n'honore certainement pas les menteurs du MAK, qui eux préfèrent le français au Kabyle, dans leur vie courante.

En tout état de cause en parcourant le bréviaire de haine de la pseudo conférence donnée par ce militant du MAK, qui ne se fonde sur AUCUN document historique sinon sur du "on dit" et des points de vue non sourcés rigoureusement, car fondés sur des boiographies rarement acceptables pour un historien, on découvre des raccourcis qui font la spécificité de l"indigence culturelle qui caractérise les "berbéristes" de l'académie du même nom.

Si la langue et les coûtumes Kabyles et amazighes ont été conservées ce n'est certainement pas grâce à la France coloniale, bien au contraire, mais grâce justement à l'attachement des Kabyles, des chaouis, à leur langue, et surtout à leur FOI islamique, qui INTERDISAIT l'assimiliation au "roumi kafer".

Re: toujours dans la meme veine ...

MessagePosté: Mer Jan 03, 2007 11:55
de ithviriw
Anonymous a écrit:Un vrai pete de pigeon. Pigeon de l'islamisme.

ithviriw a écrit:
un islamiste algerien a écrit:ndlr. j'espere que cette information rapportee par kabyle.com, sur la crise berberiste (1947), est fausse.

http://www.kabyle.com/article.php?id_article=10831

Les Oulémas réclament la suppression de la chaîne kabyle de Radio-Alger et déclarent dans leur journal « Les Kabyles ne seraient des Algériens à part entière que lorsqu’ils auront cessé de chuchoter ce jargon –leur langue- qui nous écorche les oreilles. »

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Celui qui a mis ce post, n'est sûrement pas "un islamiste algérien", mais un "MAKiste fraco-Algérien", et d'une, et de l'autre, cette affirmation éhontée est à l'antithèse de la position constante des Oulémas algériens, puisque Cheikh Benbadis, Al Ouartilani et à un degré moindre Al Ibrahimi, parlaient le KABYLE couramment, d'une part, et que les thimamrines VIVIERS de l'élite culturelle Kabyle, durant la colonisation étaient toutes en Kabylie, et le Kabyle y était la langue de communication, voir d'instruction pour expliquer le CORAN et les disciplines religieuses.

La calomnie est une arme qui n'honore certainement pas les menteurs du MAK, qui eux préfèrent le français au Kabyle, dans leur vie courante.

En tout état de cause en parcourant le bréviaire de haine de la pseudo conférence donnée par ce militant du MAK, qui ne se fonde sur AUCUN document historique sinon sur du "on dit" et des points de vue non sourcés rigoureusement, car fondés sur des boiographies rarement acceptables pour un historien, on découvre des raccourcis qui font la spécificité de l"indigence culturelle qui caractérise les "berbéristes" de l'académie du même nom.

Si la langue et les coûtumes Kabyles et amazighes ont été conservées ce n'est certainement pas grâce à la France coloniale, bien au contraire, mais grâce justement à l'attachement des Kabyles, des chaouis, à leur langue, et surtout à leur FOI islamique, qui INTERDISAIT l'assimiliation au "roumi kafer".

Cet anonymous qui a laiss? la trace de son passage, connait-il au moins le nom de son p?re ?
Ou bien a-t-il ?t? con?u ill?gitimement dans quelque BMC et recueilli ensuite chez les soeurs ?