ASSI YOUCEF: bilan de la guerre 1954-1962

Histoire de la Kabylie (ex. Wilaya III)

Modérateur: amusniw

ASSI YOUCEF: bilan de la guerre 1954-1962

Messagede scouts » Mer Jan 21, 2009 06:26

Ventilation des 211 chahid:

- 84 éléments dont deux femmes tomberont au champ d’honneur sur 45 endroits différents du 15/01/1956 au 01/09/1961 à l’intérieur du douar.
-28 sur 84 seront assassinés dans le sinistre camp de Taghza sous les tortures où deux cas d’égorgements seront effectués par des supplétifs et une femme qui participera à l’odieux acte pour cause de vengeance dit-on. Elle paiera de sa vie son acte quelques mois plus tard où elle sera exécutée par l’ALN.

- Les 28 victimes mortes sous de longues séances de tortures seront ensevelies dans une fosse commune à l’intérieur du camp d’où elles seront exhumées par leurs familles respectives à l’indépendance.
- 02 meurent en prison « Tigzirt et Dra El Mizan ».
- 03 tomberont les armes à la main à l’est du pays.
- 11 seront tués en France avant, pendant et après le 17 octobre 1961 par la police du sinistre PAPON et les Harkis et les Commandos du MNA Messalistes pour détruire la 7ème wilaya qui sera une bouée de sauvetage pour la révolution sur les plans financièrs, humains, politiques et d’actions.
- 111 tomberont en majorité les armes à la main dans différents affrontements avec l’ennemi à travers les régions, zones de la wilaya III (Boumahni, Maâtkas, Boghni, Mechtras, Ighil Imoula, Cherfa, Ait Ergane et Azazga). D’autres parmi ces 111 tomberont dans la dense forêt de Tala Guilef qui sera la base de l’ALN avec son redoutable bataillon qui donnera des années durant du fil à retordre aux forces d’élites de l’armée ennemie, ces colonels et généraux avant que cette base « Tala Guilef » ne redevienne celle de l’ennemi qui l’occupera en 1959 dans la foulée des succès de l’opération Challe qu’elle ne quittera qu’en 1962 à la faveur du cessez-le-feu.
-D’autres sur les 111 martyres en nombre restreint meurent les armes à la main dans la wilaya IV et la zone autonome d’Alger.
- Les grandes pertes de l’ALN interviendront pendant le déroulement de l’opération « jumelles » initiée par le général d’aviation à l’âge de 54 ans qui puisera dans le potentiel humain et matériel de l’OTAN pour réussir son pari qui consistait à écraser la wilaya III, effectivement.
- Les rescapés de la terrible opération continueront la lutte dans des conditions très difficiles sur tous les plans.
- La survie de la guerre de libération est due essentiellement à l’engagement des femmes qui se jetteront résolument dans la bataille à une époque critique mais décisive.
- Aussi serait-il nécessaire de souligner que 38 maquisards étrangers au douar tomberont au champ d’honneur sur le secteur AT BUγARDAN dans neuf sites différents du 07/07/1956 au 18/06/1961 et pas moins de 23 membres de l’ALN seront faits prisonniers par l’ennemi en sept endroits différents du 07/07/1956 au 10/02/1961.
scouts
 
Messages: 3
Inscription: Mar Jan 20, 2009 18:22

Retourner vers Histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron