Ain El Hammam:Meïdat El Hillal

Les nouvelles de cette region!

Modérateur: amusniw

Ain El Hammam:Meïdat El Hillal

Messagede Nacer » Jeu Sep 28, 2006 11:37

Ain El Hammam
Un restaurant pour “Meïdat El Hillal”


kabylie : 28septembre2006

Ain-EL-Hammam est un carrefour pour les voyageurs se rendant dans les wilayas de Béjaïa ou de Bouira. Certains commerçants de la ville, qui passent la nuit dans leurs boutiques, trouvent là un endroit idéal pour un repas chaud.

Cette année, comme à l’accoutumée, le restaurant de la place d’Ain El Hammam a été loué pour servir des repas gratuits durant ce mois de Ramadhan.
Les bénévoles du comité local du Croissant-Rouge algérien sont à l’œuvre depuis dimanche, premier jour de carême. Le nombre de repas servis aux nécessiteux va sans cesse grandissant à mesure que les gens apprennent l’ouverture de ce restaurant. Ainsi, pour la journée du mardi seulement pas moins de 450 repas ont été préparés. 286 ont été emportés par des pères de familles alors que le reste à été consommé sur place.

L’Hocine-Rouget, un bénévole de longue date, nous apprend qu’en plus des démunis d’Ain El Hammam, “nous accueillons des gens venus d’Ait Yahia et d’Abi Youcef”.\

Certains citoyens de passage vers les localités limitrophes ou même plus loin et n’ayant pas où se rendre à l’heure du ftour se rabattent sur le local du CRA.
En effet, Ain El Hammam est un carrefour pour les voyageurs se rendant dans les wilayas de Béjaïa ou de Bouira. Certains commerçants de la ville, qui passent la nuit dans leurs boutiques, trouvent là un endroit idéal pour un repas chaud.
Il faut reconnaître que, même gratuit, le menu en ce début du mois sacré, sans être extraordinaire, n’en est pas moins consistant ; H’mimi le trésorier du C-RA local nous montre le menu affiché sur le mur. Les invités de Meïdat El Hillal ont droit à un bol de chorba avec un morceau de viande tous les jours.
Quant au plat de résistance, il varie, à chaque fois, suivant le marché et les dons. Ceux-ci, en nature, proviennent souvent de bienfaiteurs. Les achats sont faits grâce au budget du C-RA et ces dons en attendant l’aide promise et votée par l’APC, d’une valeur de 12 millions de centimes, alors que l’APW apportera une contribution de 10 millions de centimes. Le service en salle est assuré par de jeunes volontaires désignés, à tour de rôle, par leurs villages respectifs. Ils ne consentent à s’alimenter qu’après avoir servi le ftour à ceux qui ont pris place dans la salle.

En dehors des habituels bénévoles qui passent leur Ramadhan avec les pauvres, les fourneaux sont confiés à un cuisinier professionnel, un aide-cuisinier et deux plongeurs, tous rémunérés. Le CFPA de Draâ Ben Khedda a profité de l’occasion pour les aider dans leur tâche avec deux stagiaires.

Notons que Sonatrach vient de remettre au C-RA une dizaine de couffins alimentaires d’une valeur globale de 50 000,00 DA destinés aux démunis. Quant à l’habituelle quête, elle devrait se faire dans les prochains jours auprès des commerçants, des médecins et de toute personne susceptible d’apporter son aide en ce mois sacré.

Nacer B.- DDK
Nacer
 

Retourner vers Actualite

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron