Zaouia de Sidi Ali Moussa:Des comités de villages montent a

Les nouvelles de cette region!

Modérateur: amusniw

Zaouia de Sidi Ali Moussa:Des comités de villages montent a

Messagede mbibany » Jeu Juin 15, 2006 07:41

Zaouia de Sidi Ali Moussa
Des comités de villages montent au créneau


Il a été décidé à l’unanimité de ces comités de villages présents à la réunion du 3 juin, de “porter à la connaissance des promoteurs du projet et de l’opinion publique en général, notre refus d’accepter un quelconque compromis ou atteinte à l’identité et à la propriété exacte de la zaouia tout en revendiquant une gestion collégiale qui s’impose toujours”.

Le document portant le projet de classification de la célébrissime zaouia de Sidi Ali Moussa semble ne pas être du goût des comités de villages de Aït Ali Belkacem, Ichaouadhyène, Aït Ammar, Taarkoubt, Aït Ali Manseur, Izouaghène, Iguer Hammad, Aït Ahmed Moussa, Ighil Boulkadi et Amalou, réunis le 3 juin pour débattre précisément dudit projet.

En effet, dans une déclaration qui nous est transmise, les comités précités dénoncent : “Tout en étant d’accord sur le principe de projet de classification, nous tenons néanmoins, à attirer l’attention sur certaines données que nous considérons non fondées et qui constituent une atteinte à l’identité et à la propriété exacte de la zaouia”.

A cet effet, poursuit la déclaration, “nous interpellons les promoteurs du projet et nous leur demandons de se référer aux documents officiels relatifs à l’origine et à l’historique de la zaouia et dont des copies (actes de propriétés, plans, arbre généalogique) sont jointes à la déclaration”.

Lesdits comités de villages trouvent aussi nécessaires de “porter à la connaissance de qui de droit de la gestion de la zaouia qui s’est faite, depuis l’indépendance à un passé récent (les années 90), de manière collégiale où étaient partie prenante l’ensemble des tribus et villages mentionnés”.
Des procès verbaux en présence des autorités officielles sont également joints, pour faire “foi”, lit-on dans cette déclaration dont les auteurs estiment : ”Il est de notre devoir de débusquer une volonté délibérée de certains individus (Izaouiyène) de falsifier cette vérité historique en profitant d’une conjoncture d’instabilité et d’insécurité pour squatter la zaouia”.

En conclusion, il a été décidé à l’unanimité de ces comités de villages présents à la réunion du 3 juin, de “porter à la connaissance des promoteurs du projet et de l’opinion publique en général, notre refus d’accepter un quelconque compromis ou atteinte à l’identité et à la propriété exacte de la zaouia tout en revendiquant une gestion collégiale qui s’impose toujours”.

En outre, poursuit cette déclaration remise à la presse : “Un appel est lancé aux autorités concernées de prendre toutes les mesures afin que cette situation ne débouche pas sur tout éventuel dérapage”.

Plus sages, les comités de villages précités font appel à la “conscience et la responsabilité de tout le monde de préserver l’esprit sacré et humain et les objectifs nobles de la zaouia qui doivent primer sur toutes les autres considérations ou visées de quelques natures soient elles”.
Il convient de souligner que des copies de cette déclaration qui ne manquera pas sans doute, de jeter un véritable pavé dans la mare, ont été adressées à la fois au P/APC de Souk El Tenine, au chef de daÏra de Maâtkas et au directeur de la culture à qui on a joint d’autres documents officiels relatifs à cette histoire.

I.Lounes
La Depeche de la Kabylie
15/06/2006
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

Retourner vers Actualite

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron