Une association berbero-israélienne à contre-courant

Les nouvelles de cette region!

Modérateur: amusniw

Une association berbero-israélienne à contre-courant

Messagede Tajeddigt » Dim Juil 02, 2006 20:48

salam


Une association berbero-israélienne à contre-courant
samedi 1er juillet 2006
Une association pour l’amitié entre Amazighs et Juifs verra le jour dans les prochaines semaines. Selon ses fondateurs, l’ONG œuvrera à développer les relations entre les Berbères résidant au Maroc et les juifs amazighs vivant dans l’Etat hébreu.
Selon Boubaker Oudaâdid, il s’agit de lutter contre l’antisémitisme régnant dans ce pays et développer la culture amazighe chez les juifs berbères de l’Etat juif. « Dans le territoire soussi où j’ai grandi, il n’y avait pas de différence entre musulmans et juifs. Nous entretenions des relations étroites avec nos frères juifs. Quand je me suis installé à Casablanca, j’ai été choqué par l’attitude des gens, franchement antisémite : par exemple, l’utilisation de l’expression lihoudi hachak. C’est une des raisons qui nous ont poussés à créer cette association », raconte M. Oudaâdid, enseignant de langue allemande à Casablanca. L’association compte déjà une vingtaine de membres résidant au Maroc. Des avocats, enseignants et professeurs qui préfèrent garder l’anonymat. Et pour cause : dans son agenda, l’ONG veut organiser des voyages et des excursions pour que les Amazighs marocains et israéliens puissent se rencontrer, encourager les échanges économiques entre les deux pays et promouvoir des initiatives pour la mise à niveau du monde rural dans les territoires amazighs, avec l’aide des Israéliens. Un agenda en totale contradiction avec la politique de rupture, du moins officielle, adoptée par l’Etat marocain envers Israël. Et surtout à contre-courant du sentiment pro-palestinien de l’ensemble de la population marocaine. Pour Oudaâdid comme pour Brahim Amekraz, un autre initiateur de ce projet, la cause palestinienne a été exploitée par les politiques de ce pays à des fins personnelles. « Nous n’éprouvons aucun sentiment d’animosité envers l’Etat d’Israël. Le conflit concerne en premier lieu les Palestiniens et les Israéliens. Cette guerre se passe à des milliers de kilomètres de ce pays. Elle ne nous intéresse pas », tranche M. Oudaâdid. Au-delà de cette approche en décalage total avec les convictions de l’ensemble des Marocains (la cause palestinienne étant très populaire), les Juifs ont fait partie de l’histoire des Amazighs du royaume. Les Azoulay, Azerwal, Amselem et autres Andjar sont des Juifs marocains qui portent des noms amazighs. Dans dafina.net et darnna.com où les communautés juives se retrouvent dans de nombreux forums, ils sont plusieurs à affirmer vivre en Israël et parler encore berbère. D’autres cherchent à en savoir plus sur leurs origines berbères.

Juifs et berbèrophones…

Le nombre d’ouvrages réservés à la judéo-berbérité est tout aussi impressionnant. Haïm Zafrani dans ses « Littératures dialectales et populaires juives en Occident musulman », « Le judéo-berbère », Didier Nebot, dans « Les tribus oubliées d’Israël : l’Afrique judéo-berbère, des origines aux Almohades », Sigal Azaryahu avec son « Processus de préservation et de changements dans la musique des Juifs de l’Atlas en Israël » ou encore, le chercheur à l’IRCAM Mohamed El Medlaoui dans, « Changement et continuité dans l’Ahwash des Juifs-berbères » sont autant de documents qui affirment l’ancrage des populations juives dans l’histoire du Maroc. Les juifs qui vivaient à Tinghir, à Tiznit, à Ouarzazate ou à Sefrou communiquaient en berbère et en hébreu. Ils chantaient en berbère lors des cérémonies de mariage ou de circoncision. Haïm Zafrani a même identifié un texte sacré, la Haggada de Pesah, écrit en amazigh. Des dizaines de mausolées sont visités annuellement par des juifs du Maroc et du monde entier qui viennent spécialement pour célébrer leur saint. C’est la fameuse Hiloula. « Chinoune, plus connu sous Sidi Chenaoui, Vercina ou Daniel (Sidi Diniale) sont des saints juifs qui sont également visités par des pèlerins berbères musulmans. Parce qu’historiquement, ils jouissaient du respect de la population locale, musulmane ou juive », explique ce spécialiste.

Loin de faire l’unanimité

Les responsables de cette association affichent leur intention d’aller de l’avant dans leur projet. Ils fixent le mois d’août comme date de leur assemblée constitutive qui compte des membres à Casablanca, Rabat, Meknès et Tanger. En Israël, M. Oudaâdid cite les noms du Dr. Bruce Weitzman, le chercheur Moshé Benarouch et la journaliste Mira Africh comme partenaires de la future association, ainsi que d’autres membres vivant en Europe. « Notre ambition est non seulement de faire en sorte que la langue amazigh ne disparaisse pas chez les juifs berbères d’Israël, mais aussi de médiatiser au Maroc les différentes fêtes juives et parler de nos concitoyens, d’origine marocaine, de confession juive et qui vivent dans les quatre coins du monde. Car à ma connaissance, quand on est Marocain, on l’est pour la vie », lance convaincu M. Oudaâdid. Comment alors répondre aux Marocains qui s’opposent à toute normalisation avec Israël tant que les droits du peuple palestinien ne sont pas rétablis ? Le militant amazigh répond calmement que la notion de normalisation est étrangère à nos mœurs. Une position radicale qui ne fera certainement pas l’unanimité. Une majorité de militants amazighs a d’ores et déjà affiché son opposition à toute initiative qui pourrait porter atteinte aux intérêts du peuple palestinien.

Hicham Houdaïfa http://www.lejournal-hebdo
Tajeddigt
 
Messages: 1
Inscription: Ven Mai 19, 2006 17:01

rien de mechant a priori, mais ... a posteriori!

Messagede krimo » Dim Juil 02, 2006 21:36

En principe, il n'y a pas de probleme en theorie a ce que des musulmans fasse association avec des juifs poir des causes justes. Il existe plusieures organisations comme ca en Occident qui oeuvrent pour une meilleure harmonie entre les deux communautes.

si les membres du cote juif commencent a recuprer cette association pour des buts politiques ou ideologiques que ca va chauffer.

et pas a peu pres!
krimo
 


Retourner vers Actualite

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron