Le FFS s’oppose au projet de brasserie

FFS, MCB, RCD, MAK, Archs, etc ...

Modérateur: amusniw

Le FFS s’oppose au projet de brasserie

Messagede mbibany » Jeu Avr 06, 2006 09:37

Tazmalt
Le FFS s’oppose au projet de brasserie


Réunis, jeudi 23 mars, en assemblée générale extraordinaire, les militants FFS de Tazmalt, ont énoncé une longue déclaration par laquelle ils s’expriment sur une somme d’enjeux locaux et nationaux.
Après s’être félicité des “réalisations” du mandat précédent, ils accusent l’actuelle équipe municipale de vouloir “re-privatiser l’APC” et demandent la réintégration des travailleurs que celle-ci aurait licencié.
Abordant l’affaire de l’implantation d’un projet de brasserie, le FFS se positionne radicalement contre. Ce projet serait, selon le parti d’Ait Ahmed, implanté “près d’une école” et accuse son promotteur d’avoir “obtenu dans l’opacité le lot de terrain au titre d’investissement dans l’activité de chambre froide”.

Celui-ci est “mis en garde contre toute volonté de falsification de document et toute provocation de l’honneur et de la morale collective”.
Cette dernière assertion ramène d’ailleurs toute cette affaire à un cadre éthique, voire religieux. “Mon projet a passé toutes les étapes réglementaires sans embûches, ce n’est que vers la fin que j’ai été bloqué, une première fois par l’APC dirigée par le maire sortant, qui a renvoyé l’enquête, diligentée par les services de wilaya en émettant un avis défavorable”, nous a indiqué, Youcef B., promoteur du projet (la Dépêche de Kabylie du 26 février dernier).

Il accuse des “groupes religieux” d’avoir “détourné” l’enquête de “commodo et incommodo” en “sondage de moralité islamique”. Il précise que des gens du “çof” adverse (entendre, en fait, le FFS) s’étaient aussi mobilisés pour faire foirer son projet.
Faut-il voir un lien avec la revendication du FFS rendue publique, dans la même déclaration, qui consigne son refus de ce projet, de l’octroi d’une enveloppe conséquente pour la réalisation de la nouvelle mosquée de Tazmalt” ? Ou faut-il y voir une espèce de retour d’ascenseur en direction de ces “religieux” qui s’étaient dépensés pour le sabordage du projet de brasserie ?
Managé par le même expert belge qui a installé Castel à Oran et qui assure la maintenances de Tango à Rouiba, ce projet de brasserie devait, selon son prometteur, créer “200 emplois directs et indirects”.

B. B.
La depeche de kabylie
Édition du Jeudi 06 Avril 2006 N° 1167
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

Retourner vers Partis Politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron