Alliance contre nature entre "SOTS nes" et Sionist

... sur le passe, le present et l'avenir du monde berbere.

Modérateur: amusniw

Alliance contre nature entre "SOTS nes" et Sionist

Messagede ithviriw » Dim Nov 05, 2006 12:23

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Tout d'abord un mot d'excuse pour ceux qui penseraient que ce sujet n'a pas sa place sur un forum consacre a l'Islam et a Thamazighth.
Non mes freres et soeurs, bien au contraire, il nous permet de DEVOILER ceux qui tentent avec leur propagande et en se cachant derriere le Hijaz, derriere la langue arabe, vecteur du Coran, de vouloir faire de nous des "jouets", car ils ne s'allient aux sionistes que pour combattre " Le Perse", auquel ils preferent le "SIONISTE", ils nous l'ont demontre en Algerie, en s'alliant aux Baathistes contre les amazighes de toutes tendances.... et en produisant des fatawis sur commande tantot pour les salafis manipules par le Pouvoir assassin, tantot pour ce meme pouvoir pour en fait eterniser le conflit entre algeriens tant que ceux-ci ne se soumettent pas a leur "islam barbare a l image des califes autocrates"
Que celui qui se sent morveux se mouche et que celui qui veut reflechir a? cette lecon me confie un peu de son opinion sur cette tradition de NIFAK arabe, dont le CORAN, a justement parle en long et en large....

Ceux qui n'ont de musulmans que d'etre nes tels ou de vivre dans un pays musulman, se revelent comme de parfaits hypocrites, "mounafikuns", comme les a decrits Le CORAN.

Hier ils complotaient contre Rassoulou Allah, aswaws, et sa maisonnee (Ahlou Beytihi,as) aides par les rabbins, les paiens et les chretiens arabes ou arabises ou juifs qui n'avaient de musulmans que la "declaration apparente" mais ils vivaient en fait leurs religions anterieures en cachette (Toqiya). Aujourdh'ui leurs enfants spirituels, comme le soi-disant descendant des "hachemites", l'indigne Abullla de Jordanie et ses freres es hypocrisie, les indignes comparses des Bandar et autres Abdulla de Seoudie wahabo petroliers, se decouvrent un nouvel ennemi, les Musulmans Iraniens, et les Palestiniens attaches au Hamas.

Comme leurs ancetres qui s'alliaient aux juifs et aux chretiens, contre l'Islam et Rassoulou Allah, aswaws, leur descendants spirituels intoxiques par la "tradition des peres fondateurs de leur islam "[i]sounate el khulafa", specifique[/i]", et donc anti ou au minimum extra-Mohamadien, ils creent des ponts avec le terrorisme sioniste, CONTRE les musulmans Palestiniens, Libanais, Syriens et Iraniens, au nom de la protection de l'heresie des ancetres et des "gens du peuple al'awam ou sounate el jama'a", contre AHL EL BEYT, as et leurs adeptes évidemment.

Pour le neveu des americains Abdulla de Jordanie, il s'agit ni plus ni moins que de "purifier le Moyen Orient des authentiques disciples de Rassoulou Allah, aswaws", car il faut plaire a BUSH et aux tontons.
En effet, comme Allah, Exalte Soit-IL l'a dit a?Nouh, as, a propos de son "fils" qui a prefere se refugier sur une montagne plutot que de rejoindre son pere sur l'Arche, "celui-ci n'est point ton fils, ses oeuvres etant negatives et condamnables", Abdulla de Jordanie, est lui aussi un "descendant Ghayrou Salih", qui rejoindra le fils egare de Nouh, dans le MEPRIS et le mauvais chemin, celui de la Perdition et ses consequences, en compagnie de la clique seoudienne et ... egyptienne ou Turque qui banit l'Union des "services" avec les sionistes, qui sont en realite LES SEULS ENNEMIS de la NATION ARABE et de la OUMA ..... Mais le CORAN ne dit-il pas qu'ils lisent LE CORAN mais qu'ils ne le comprennent pas ?

En voici la preuve cinglante....

Tous les jours sur http://www.IntelligenceOnline.fr
N°533 ! Du 20 octobre au 2 novembre 2006

RENSEIGNEMENT, Une alliance regionale secrete contre l'Iran

Selon des informations de source diplomatique obtenues par Intelligence Online, Israel et quatre pays musulmans sunnites (Jordanie, Arabie Saoudite, Egypte et Turquie) ont decide le mois dernier de creer une alliance regionale du renseignement afin de contrer l'Iran, a la fois dans sa course a l'armement nucleaire et dans sa tentative de creer un "croissant chiite", de Teheran a Beyrouth.L'initiative de cette alliance revient au roi Abdallah II de Jordanie.

Canaux secrets saoudo-israeliens.
Des la fin de la guerre entre le Hezbollah et Israel, le 14 aout, Abdallah II a multiplie les contacts avec le roi Abdallah d'Arabie Saoudite, egalement tres preoccupe par les risques de "deferlante chiite" sur la region. Appuye par son premier ministre, le general Maarouf al-Bakhit, ancien directeur du General Intelligence Department (GID) et ex-ambassadeur en Israel (IOL n.512), le chef de l'Etat jordanien est parvenu a convaincre son homologue saoudien de la necessite d'ouvrir des canaux secrets de concertation et de coordination avec le gouvernement israelien. Avant de s'engager, le roi Abdallah a consulte le prince Bandar bin Sultan, secretaire general du Conseil de securite nationale et ancien ambassadeur a Washington (ou il entretenait des contacts suivis avec les Israeliens), ainsi que le prince Moqrin Bin Abdulaziz, chef du General Intelligence Directorate (GID). Ceux-ci ayant manifeste un interet certain pour l'ouverture de "canaux" avec Israel, le roi Abdallah a egalement sonde son ministre des affaires etrangeres, le prince Saud al-Faysal, qui est l'un de ses conseillers de confiance. Ce dernier a aussi donne son aval. Le roi a ensuite consulte le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a aussitot envoye a Riyadh de hauts responsables du Milli Istihbarat Teskilati (MIT) pour rencontrer les princes Bandar et Moqrin. Parallelement, le general Omar Suleiman, patron du General Directorate of State Security egyptien, s'est rendu a deux reprises a Riyadh, le 28 aout et le 5 septembre, officiellement pour coordonner l'apres-guerre au Liban et tenter de favoriser un gouvernement d'union nationale en Palestine (Fatah-Hamas). En fait, il a surtout apporte la caution du president Hosni Moubarak au projet de contacts secrets saoudo-israeliens.

[b][color=darkred]Diner royal a Aqaba.
Fort de ces soutiens politiques et diplomatiques, le roi Abdallah a alors mandate le prince Bandar bin Sultan pour discuter avec le chef du Mossad, le general Meir Dagan.[/color][/b]

Selon nos sources, la rencontre a eu lieu le 18 septembre dans le palais d'Abdallah II a? Aqaba, le port jordanien sur la mer Rouge. Meir Dagan etait accompagne du directeur de cabinet du premier ministre Ehud Olmert, Yoram Turbowitz, et de son chef d'etat-major personnel, le general Gadi Shamani. Le prince Bandar etait venu avec trois hauts responsables du renseignement. Abdallah II, qui a accueilli lui-meme ses hotes, etait entoure de Maarouf al-Bakhit ; du directeur du GID, le general Mohammed al-Thahabi (IOL n. 514) ; et de l'ambassadeur de Jordanie en Israel, Ali al-Ayed. Selon des temoins, le diner royal s'est deroule dans une ambiance particulierement detendue, et ce d'autant plus que Bandar bin Sultan et Meir Dagan s'etaient deja? rencontres plusieurs fois à Washington.

Intensifier les echanges.

Au cours de la discussion, Meir Dagan a dresse un etat de l'avancement du programme nucleaire iranien et decrit le role joue par les reseaux scientifiques pakistanais ainsi que par la cooperation russe.

Cependant, c'est le "terrorisme chiite et l'exportation de la revolution iranienne" qui ont accapare l'essentiel des debats. Concernant la question palestinienne, Abdallah II a ete d'accord avec Meir Dagan pour estimer qu'aucune evolution politique significative ne pouvait etre attendue du Hamas, la direction du mouvement en Palestine etant affaiblie par les "faucons" installes à Damas et Teheran. Le prince Bandar a insiste de son cote pour qu'Israel reprenne rapidement des negociations avec le president Mahmoud Abbas afin de le soutenir face au Hamas. En conclusion, il a ete decide de "renforcer et d'intensifier les echanges de renseignement" pour faire face aux menaces iraniennes. Sur ce plan, la Jordanie jouera le role de bureau de liaison entre le GID saoudien et le Mossad. Cette cooperation doit jeter les bases d'une alliance regionale de renseignement, incluant la Turquie et l'Egypte.

La riposte de l'Iran ne s'est pas faite attendre : Teheran a fourni pour la premiere fois au Hamas (à Gaza) des roquettes antichars et anti-aeriennes.
ithviriw
 

Messagede ithviriw » Ven Déc 22, 2006 06:16

Assalam;

Faites le lien avec les derniers d?veloppements au Liban et en Palestine, et vous comprendrez qui a interet a destabiliser le Liban, la Syrie, la Palestine, l'Irak, et bien sur a cibler la Republique islamique d'Iran, dernier rempart avant le retour triomphal des puissances occidentales comme suzerains des roitelets, emirs et presidents arabes
ithviriw
 

Messagede ithviriw » Jeu Jan 11, 2007 18:24

Assalam;

Les EU vont bombarder les sites nucleaires iraniens avant la fin de l'ann?e. En raison de la division entre chiites et sunnites, le sort de l'Iran ne suscitera pas beaucoup de sympathies.
The Sunday Times January 07, 2007

Focus: Mission Iran
Israel will not tolerate Iran going nuclear and military sources say it will use tactical strikes unless Iran abandons its programme. Is Israel bluffing or might it really push the button? Uzi Mahnaimi in New York and Sarah Baxter in Washington report

In an Israeli air force bunker in Tel Aviv, near the concert hall for the Israeli Philharmonic Orchestra, Major General Eliezer Shkedi might one day conduct operations of a perilous kind. Should the order come from the Israeli prime minister, it will be Shkedi?s job as air force commander to orchestrate a tactical nuclear strike on Iran.

Two fast assault squadrons based in the Negev desert and in Tel Nof, south of Tel Aviv, are already training for the attack.
...
Some senior American defence analysts agree. One source with ties to the Pentagon said: ?There is no way for Israel to engage effectively in such a strike without using nuclear weapons.? But, he asked: ?Would the Israelis dare??

For all their military preparations, not even the Israelis are sure of the answer. Their decision rests to a great extent on their assessment of two further questions. How close is Tehran to having a nuclear bomb? And what does Washington really intend to do about it?

Rubin believes the Israeli debate about using tactical nuclear weapons is ?much more likely to be about pressing the United States to do the job?.

President George W Bush included Iran in his original ?axis of evil?. Bogged down now in Iraq, he has cooled on the idea of attacking Iran. At a private meeting in the Oval Office last autumn, he was openly sceptical that America possessed enough intelligence data to carry out the job thoroughly.

General John Abizaid, whom Fallon is due to replace, warned last year that an American attack on Iran could cripple oil supplies, unleash a ?surrogate? terrorist army and provoke Iranian missile attacks on America?s Middle Eastern allies.

Should Israel launch a tactical nuclear strike, the consequences could be catastrophic. Gardiner believes that there would not only be ?low DNA operations? ? difficult to trace directly back to the Iranians ? such as terrorist attacks, but the Muslim world would also be so inflamed that the stability of pro-western regimes would be threatened.
...
In 1981 Israeli jets bombed a reactor in Iraq to prevent Saddam Hussein getting nuclear weapons.

The Iraqi dictator had built a 40-megawatt research reactor just south of Baghdad with the aid of France, which supplied technology, expertise and about 27lb of uranium-235.

Fearing this could be used in the long term to produce plutonium for nuclear weapons, Israel decided to destroy what became known as the Osirak reactor. Israel?s first move was in 1980 when war broke out between Iraq and Iran:... Israel decided to bomb it, secretly building a dummy site and carrying out full dress rehearsals. On June 7, 1981, Israel launched Operation Opera: six F-15I and eight F-16I jets flew over Jordanian and Saudi Arabian airspace and caught Iraqi defences by surprise.



Je crois que ceux qui se divisent et invitent ? la DIVISION devraient mieux regarder cette VIDEO.

http://www.dailymotion.com/Extremistes/ ... -de-france

Questıon sımple aux SADAMISTES : ma hukmu men qatala ulama essunna wa ulama echıa?
Trouvez moı un seul alım -dıgne de ce nom-quı dıra le contraıre : La mort...
La prıere du ghaıb sur saddam est batıla..ceux quı la font devraıent faıre ıstıghfar

Sadddam n'a jamaıs dıt NON aux USA..ce sont eux et les valets s?oudıens quı l'ont pouss? ? attaquer l'Iran, pr?cıs?ment parce que la R?publique Islamique d'Iran avaıt dıt NON ? l'am?rıque et avaıt donn? les locaux de l'ambassade d'Israel aux Palestınıens.. Crıme ımpardonnable, s'il en fut...

Ce sont les am?rıcaıns quı ont pouss? l'ıdıot de Sadddam ? attaquer le Koweıt et a y d?truıre mılle puıts de p?trole..
La facture de Saddam pour le monde arabe c'est 800 mıllıards de dollars, partis en fum?e, sans compter le co?t de la reconstructıon de l'Irak..


İmagınez que demaın l'İran retıre son soutıen aux Palestınıens et dıse avec tous les d?faitistes et makhssiyines arabes: "Ne soyons pas plus Palestınıens que les Palestınıens !", imm?diatement la R?publique Islamique verrait affluer l'aide du monde entıer.

Tous ses fonds bloqu?s depuıs 27 ans seront d?bloqu?s, comme par enchantement, mais les partisans de l'mam Ali, as, ont bien retenu la le?on, quand l'imam accepta finalement le Califa dont il fut d?pouill? par ses pr?d?cesseurs, et qu'il alla visiter "Beyt Al Mal", il dit " ce n'est ni toi le blanc (l'argent), ni toi le jaune (l'or), qui me s?duiront...!".

Le probl?me des sunnıtes, de l'?cole des Califes, c'est qu'ıls ne sont sunnıtes que contre les chııtes
Pouvez-vous me dıre pourquoı les sunnıtes ne soutıennent pas le Hamas quı est sunnıte?
C'est pourtant ben la R?publique Islamique d'Iran, quı a vers? au Hamas 250 mıllıons de dollars, alors que le Lıgue arabe tra?ne les pas pour luı lıvrer les fonds vot?s pourtant !!!


...Pourquoı les fr?res musulmans sunnıtes de Jordanıe et d'Egypte -deux pays lımıtrophes sont ıls ıncapables de faıre passer l'aıde au seul gouvernement sunnıte ?lu ?
Je ne parle pas des gouvernements maıs des "masses sunnıtes" quı manıfestent pour le tyran Irakien mort au lieu de manifester justement pour soutenir la cause d'un gouvernement propre, le HAMAS.


Les masses "arabes" sont encadr?es et elles se r?v?lent ?tre aux ordres..mes chers.... maıs comme les analystes sont aveugles et ferr?s dans un vocabulaıre crımınel "salafı made ın Arabıe aoudite", les politologues arabes croient voır claır, maıs ils pataugent en fait dans le noır...
Pourquoı les salafıs quı se font tuer avec leurs v?hıcules parmı les cıvıls chııtes ne se sont ils jamaıs manıfest?s en Palestıne ?

..Voıla une questıon quı est de plus en plus pos?e...sans r?ponse..
Maıs c'est vraı que les chııte sont "El3ane mın el yahoud"..Que de foıs j'aı entendu ce refraın reprıs par de fameux ulama, quand je les coince dans leur derniers retranchement et q'ils perdent leurs nerfs ..
Les sunıtes ont peur de la "bombe ıranıenne" quı n'exıste pas maıs pas de celles d'Israel qui pourtant les menace ...

essalamu ala men ıttaba3a l hıouda
ithviriw
 


Retourner vers Analyses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité