Revolution islamique

... sur le passe, le present et l'avenir du monde berbere.

Modérateur: amusniw

Revolution islamique

Messagede ithviriw » Mar Juin 20, 2006 05:55

As Salamou 'alakoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

On doit aussi etre fier de ce que nous ont legue nos ancetres, et savoir le preserver, l'ameliorer et prendre sa place sur le grand echiquier planetaire, en observant comment ont evolue les autres nations et tenter de faire aussi bien que celles d'entre elles qui ont reussi.

La Revolution, ne doit jamais se faire contre son Peuple ou sa patrie, mais pour et avec son peuple.

Les Revolutions europeennes et la Renaissance ont ete preparees par les philosophes des siecles des Lumieres, qui ont remis a plat, toutes les croyances et tout le systeme de gouvernement, et seulement ensuite, ils ont su mobiliser ce "peuple", grace a des orateurs de talent qui ont su leur transmettre l'interet commun a defaut de l'idee patriotique ou de nations, alors en simples constructions.
L'Europe des nations ne viendra qu'apres, alors qu'aujourd'hui on fixe des limites a ce chauvinisme national, destructeur de l'interet commun de l'Europe culturelle, economique et sociale.

Une Revolution ne peut reussir que si au prealable, elle repose sur une vision claire et elaboree du futur, et surtout si elle a suscite un debat fecond, ouvert et profond, autrement elle ne pourra jamais produire de jeunes pousses fecondes qui pourront l'ameliorer et la perenniser.

Les Revolutions japonnaises de "l'ère du Meiji", , indienne avec Gandhi, chinoises avec Mao Tse Toung et actuelle avec Lee Ping, Sud Americaine avec les Castro et autres Che, ainsi qu'arabes avec Nasser et avant lui, Zaghloul, Orabi et Mohamed Abduh, Nord Africaine avec l'Emir Abdelkrim al Khettabi, ou Algerienne, en commencant par Messali Hadj et Ben Badis, puis les revolutionnaires qui ont declenche la guerre de liberation, ont toutes connues à la fois un destin heureux mais aussi des limites, car elles n'ont pas muri avec le Peuple, mais elle se sont nourries de ressentiments, de projets auxquels on a fixe des delais trop courts sous la contrainte de l'occupation, ou du poids des traditions d'un cote et l'hostilite des occupants non nationaux de l'autre.
C'est bien pour cela, que les "revolutions africaines", tant de la "negritude" d'un Senghor ou d'un Cheikh Anta Diop par exemple, ou du travail de fond des mourid et des cheikhs Touroukya, de l'Afrique musulmane, prises dans l'etau neo-colonialiste et l'abandon de la langue vernaculaire nationale au profit de celle du conquerant, francais, Anglais, Portugais, Espagnols ne seront jamais perennes, et ce, tant que ces pays n'auront pas recouvre leurs langues nationales.
L'Inde et le Pakistan, en sont des exemples concrets, qui bafouillent malgre des ressources humaines incommensurables, devant une Chine qui n'a jamais substitue au Chinois, les langues de l'imperialisme.

Que faut-il penser de la Revolution islamique d'Iran ?

Je pense que la Revolution de l'imam Al Khomeyni, ra, a besoin d'un souffle nouveau et a surtout besoin d'une profondeur strategique vers les pays du Caucase, et des pays arabes, du Pakistan, de l'Indonesie, et des pays africains, et de l'appui de l'ensemble des pays musulmans, et ce, quelques soient leurs divergences dogmatiques de surface.

Si cette revolution n'etait pas porteuse d'espoir pour les pays musulmans sous "protectorat culturel et economique" occidental, et si reellement elle n'avait aucune chance d'impulser un sursaut salvateur pour les pays musulmans, jamais les sionistes ne lui accorderaient le moindre credit et partant la moindre attention belliqueuse, et evidemment jamais les USA et l'Occident chretien ne lui voueraient leurs foudres et leur hargne, comme c'est par exemple le cas avec le probleme du "nucleaire iranien", derriere lequel il faut plutot voir le refus des occidentaux chretiens d'accepter des nations musulmanes sur un pied d'egalite sociale, economique, industrielle, et enfin politique.

C'est bien ce qui a manque a? la Nahdha, du siecle dernier, qui s'est arretee devant les "tabous" religieux que l'on savait pourtant herites du comportement des Salafs, et non point de la souna averee de Notre Guide, Mouhamad, aswaws.

On ne suit pas le mythe et l'utopie en delaissant le reel fut-il amere sans buter contre le mur de la verite, qui nous sanctionnera.

Tant que notre histoire, sera denaturee et tant que les verites dures a? entendre sur notre passe mythique seront censurees et "tabous" ou simplement eludees et justifiees par des contorsionnistes "chouyoukhs de palais", ou des intellectuels de salon, et tant que nous n'accepterons pas de passer au crible nos croyances et nos systemes de gouvernement et de societe, et d'accepter la critique feconde et rationnelle, je ne pense pas pour ma part, que nous evoluerions serieusement.

C'est dans ce cadre que je dis que le probleme reside en NOUS.
Car nous n'avons plus le droit de nous mentir à nous-memes.
Dernière édition par ithviriw le Ven Déc 22, 2006 12:43, édité 1 fois.
ithviriw
 

Messagede ithviriw » Ven Déc 22, 2006 06:43

Assalam
ithviriw
 

Messagede ithviriw » Jeu Jan 11, 2007 14:28

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhu;

En r?ponse ? des insinuations sur Rachid B?naissa, par des gens qui heureusement ne le connaissent pas, voici un petit ?chantillon de son courage et de sa d?votion ? l'Islam:

En compl?ment ? l'artıcle ci dessous:

"...Un amı quı a prıs ma d?fense sur un sıte m'a rappel? ce quı suıt:
En 1966,au lendemaın de la pendaıson de Seyyıd Qotb, je suıs all? voır le Cheıkh Sahnun-Rahımahullah- pour luı demander de condamner la pendaıson.
Apr?s une demı heure de palabres, le regrett? Cheıkh me fit part de son refus, d'exprimer son indignation et sa condamnationde ce meurtre abjecte et inique, sur le minbar eljoumou'a, et m?me durant le Dars rituel qui suit la pri?re du Maghreb.
Devant mon insistance, il m'a par contre propos? de "dıspara?tre de la mosqu?e pour deux heures", et de me laısser prendre la parole apr?s la prı?re du maghreb, mais bien s?r, en son absence..
J'ai saisi l'occasion offerte, je ne me suis pas d?gonfl?, et j'ai donc assur? le Dars.
J'aı donc exprim? mon indignatıon qu'un grand Alım de l'Islam omme l'est sans aucun doute, Sayed Kotb, Rahimahou Allah, fut pendu sans que quelqu'un ne s'en ?meuve ou s'en indıgne, devant des musulmans m?dus?s, commettant pour moi un v?riable blasph?me, avec ce meurtre de sang froid..
Dans la foul?e, j'avaıs condamn? la lıvraıson par Alger d'un fr?re musulman r?fugi? en Alg?rie, ? l'Egypte de Nasser, que j'admirais pourtant par ailleurs, pour son nationalisme et sa r?sistance ? l'imp?rialo-sionisme, mais qui commit pour moi, le crime irr?parable d'avoir pendu non point un criminel comme l'est sanscontese aucun aujourd'hui Sadam, non, mais un homme de Paix, qui, comme Sayed Al Hussein, as, s'opposa au r?gime marxisant de Nasser, par la plume, la voix, la raison, et surtout le Coran !
Son attitude donc, vis ? vis de Sayed Qotb, et des fr?res musulmans ainsi qu'? l'intelligence issue d'Al Azhar, dont nombre d'enre eux, l'aid?rent pourtant ? r?aliser la R?volution et ? se d?barrasser de Farouk, me d?sappointa et surtout m'apprit ? distinguer entre politique et religion, tout au moins, en ce qui concerne Nasser quı fıt pendre Sayed Qotb, ra.

Alert?e, la polıce arrıva dare dare et je fus emmen? au commıssaırıat ou je passaıs deux nuıts...
Il y a des gens pour s'?tonner que les parents des vıctımes rappellent au bourreau SADAM, et ? ses complices, les noms de Sayed Baqır Sadr, de l'honorable sommit? islamique, Ayatollay Sadr,ra, ce p?re que ne pouvait ?videmment pas oublier le digne fils Moqtada, ni les Oul?mas musulmans qui furent ss disciples et lui doivent tant ..et combien d'autres Ayatollah et Chouyoukh Al Islam morts dans l'anonymat d'un matin glacial et lugubre, comme El Hakım et tant d'autres pendus, assassin?s, tortur?s dans les ge?les de Sadam, surtout ? l'occasion de f?tes islamiques, selon un rituel classique des baathis "ath?es" et alrs anti-musulmans et mat?rialistes, et sans que jamais quelqu'un ne s'en ?meuve, bien au contraire...

Aujourd'hui on verse des larmes pour celui qui a v?cu et qui est mort pour l'Am?rique...


Rashid BENAISSA."

Ce texte est une traduction d'un post trouv? sur un forum en Allemagne ecrit le 30/12

Il n'a pas de URL en fran?ais


Bonne lecture

Saddam vit et meurt aux services des ?tats-Unis



Donc, ce massacreur aurait ?t? pendu dans la nuit et son corps devrait ?tre enterr? sous X. Mais pourquoi entretenir si abondamment la th?orie de conspiration ?

Quelle vie aux services des ?tats-Unis! Il fut recrut? pendant ses ?tudes en Egypte par un agent de la CIA, puis il s'?tait litt?ralement propuls? ? la t?te de l'Iraq. Il a fait assassiner tous ceux qui pouvaient nuire aux int?r?ts ?tats-uniens, r?volutionnaires islamique ou communistes. Il aurait tu? personnellement beaucoup de membres de la famille des savants Sadr et Hakim. Il avait d?clench? la guerre atroce, avec le soutien massif des Etats-Unis, contre la jeune R?publique Islamique d'Iran. Il a utilis? des gaz toxique, avec le soutien massif des Etats-Unis, contre son peuple, et le monde occidental, dans son ensemble, n'a pas r?agi (sauf une critique prudente de l'ex-Ministre des Affaires Etrang?res M. Genscher, qui depuis ce temps-l? fut appel? par les musulmans ? fr?re Genscher ?, et par cons?quent fut d?test? par les ?tats-Unis). Saddam a attaqu? sous la pression des ?tats-Unis le Kowe?t, pour ensuite laisser sa pseudo arm?e reculer sans r?sistance. Quand il a encore eu les faveurs des ?tats-Unis il a ?t? encourag? ? r?primer dans le sang les soul?vements de Kerbela. Si l'on en juge par la derni?re invasion des troupes am?ricaines il a manifestement veill? ? ce que l'arm?e ne s'y oppose pas (la vraie r?sistance a commenc? incontestablement bien plus tard). Et puis on l'aurait trouv? soi-disant dans un ? trou ?, qu'elle parfaite mise en sc?ne! Et maintenant il serait mort !

Des milliers de gens ont attendu sa mort. M?me si l'Union Europ?enne rejette la peine de mort, Saddam a beaucoup trop de meurtres sur sa conscience (probablement seulement surpass? par ses contemporains Bush et Olmert), pour que quelqu'un puisse verser une larme sur lui. Et la nuit derni?re, ? l'aube, il aurait ?t? ex?cut? ? huis clos en Iraq. Mais pourquoi on ex?cute un tel homme ? huis clos - quand tout le pays attend son ex?cution? La t?l?vision iraquienne l'a annonc? en se reportant au Minist?re des Affaires ?trang?res ? Bagdad. Depuis quand un Minist?re des Affaires ?trang?res est comp?tent pour la mise ? ex?cution de la peine de mort ? l'int?rieur d'un pays ?

L'ex?cution aurait ?t? film?e et prise en photos. Mais jusqu'ici aucune d?cision n'aurait ?t? prise pour savoir si on allait montrer les images au public. Pourquoi donc le monde entier devrait croire que l'on va refaire les images ? la fa?on d'Hollywood, une fois de plus? Et pourquoi on ne rend pas le corps? Comme l'a dit pr?cis?ment l'avocat am?ricain, Curtis Doebbler ? CNN, le gouvernement irakien ne veut pas transmettre le corps ? la famille de Saddam, mais l'enterrer sous X. Tout le monde a alors l'opportunit? de croire ou de ne pas croire ? l'ex?cution, mais pourquoi ?

Le journalisme occidental est devenu en notre ?re un drame et il surpasse en sa fid?lit? aux r?gimes en place et avec ses reportages qui puisent dans des sources qui lui sont fournies, les anciens camarades journalistes de l'?poque du Pacte de Varsovie! Pourquoi un journaliste occidental ne pose-t-il pas des questions au sujet de ces comptes rendus qui sautent aux yeux du lecteur? Probablement parce qu'il conna?t les r?ponses et ne peut pas en parler.


Sans aucun doute: Saddam est mort ! Il n'est pas important de savoir s'il se trouve d?j? sous terre ou encore pour quelques ann?es dans une villa ? Malibu! Du reste il doit r?pondre de ses actes dans l'au-del? devant le Juge le plus Juste, et dans ce bas monde, il ne peut plus ?tre utilis?, d'ailleurs les ?tats-Unis n'en veulent plus. Donc pourquoi tout ce cin?ma autour de sa mort et cette parfaite mise en sc?ne qui ne sert que les th?ories de conspirations? La r?ponse est toute simple: le monde occidental - et avant tout les ?tats-Unis - ont dans ce cas, eux-m?mes besoin de ces th?ories !

Saddam n'?tait quand m?me pas la seule marionnette qui d?pendait du bon plaisir de l'occident et qui a fait tuer son propre peuple. Saddam n'?tait pas le seul massacreur en s?rie pour qui le sang des innocents n'a aucune valeur, lorsqu'ils peuvent rendre services aux donneurs d'ordre occidentaux. Dans de nombreux ?mirats et autres dictatures r?gnent des petits Saddam ! En Arabie Saoudite on en trouve toute une bande, qui elle adapte m?me les dates des F?tes islamiques, non pas d'apr?s le calendrier lunaire, mais conform?ment aux ordres des ?tats-Unis. Aujourd'hui par exemple, selon la lune, c'est le jour d'Arafat, mais c'est ce jour que les Saoudiens font c?l?brer A?d. Il n'est m?me pas permis ? ceux qui veulent encore rester aujourd'hui sur le Mont Arafat d'y demeurer. Le Mont Arafat est ?vacu? par des matraques! Dans quel autre Lieu Saint du monde, est-ce possible? En Jordanie r?gne un souverain h?r?ditaire qui a re?u sa formation dans une acad?mie d'officier d'?lite britannique. Son d?funt p?re ?tait un camarade de classe du dirigeant omanais. Au Maroc r?gne un roi qui se fait en plus appeler ? Commandants des Croyants ?, un quasi empereur, soutenu par les services secrets fran?ais. En Alg?rie et en Tunisie les tyrans n'ont m?me pas besoin de s'appeler roi. Si dans des ?lections des parties moins pro-occidentales sont ?lus, les ma?tres militaires savent que le soutien de l'occident sera assur? ? chaque putsch! En Egypte r?gne un homme que seul le fait qu'il ne fasse pas construire de pyramides le diff?rencie de la brutalit? d'un Pharaon, sans parler de ces actuels dirigeants en Iraq ou en Afghanistan.

Que doivent-ils tous ?tre en train de penser, lorsque une marionnette qui a si longtemps servi selon les souhaits des USA, est ex?cut?e sous leurs yeux? Ces dirigeants, eux aussi, qui n'ont pas suffisamment de r?flexion, pourraient se demander, ce qui leur arrivera un jour, quand ils ne seront plus utiles!?

Mais les ?tats-Unis ont tout pr?vu! Le d?c?s de Saddam a ?t? une telle mise en sc?ne qu'on peut expliquer - dans l'arri?re boutique - ? ces pouvoirs soumis ? l'occident, que m?me dans une telle situation pr?caire, les ?tats-Unis ont suffisamment de moyens pour leurs accorder des vieux jours paisibles. Non, on n'a pas livr? le Shah, on l'a laiss? mourir par cancer de mort naturelle en Egypte. Alors chers Rois, Princes, ?mirs, Cheiks, Tyrans pr?sidentiels et autres marionnettes du monde occidental, vous pouvez quand m?me avoir de l'espoir que les ?tats-Unis se battront pour vous lib?rer, car la corde vous attend d?j?. Mais on ne peut pas, naturellement, s'y fier mais seulement esp?rer que le mensonge dans le mensonge n'est pas aussi hypocrite comme le syst?me, qui pr?pare toutes ces mises en sc?ne pour l'humanit?.

Saddam est mort, de ce fait. L'Union Europ?enne dira que ce n'est pas bon. Les ?tats-Unis diront que c'est super. Les conspirateurs constateront les absurdit?s au cours des prochains jours et s'informeront sur le Net. Les m?dias vont couvrir le tout. Et pour le monde occidental, l'ann?e 2007 commence, comme l'ann?e 2006 a pris fin: Avec un syst?me qui croit pouvoir ma?triser ?ternellement le monde et opprimer une grande partie de l'humanit?.

Celui qui pense maintenant que l'enseignement de l'histoire (qui d'apr?s diff?rentes ?tudes n'est pas le summum de l'enseignement occidental) est piteux pour que le peuple ne sache pas que l'h?g?monie ?tats-unienne est appel?e ? dispara?tre, va vraiment trop loin avec ses id?es de conspiration. Mais elle ne durera pas ?ternellement !

Muslim-Markt

30 d?cembre 2006

Version originale en allemand: http://f25.parsimony.net/cgi-bin/topicf ... mmer=48229
ithviriw
 


Retourner vers Analyses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron