BOUQALA: Les soirées entre femmes en Algérie

(Qarnass)

Modérateur: amdyaz

BOUQALA: Les soirées entre femmes en Algérie

Messagede mbibany » Ven Sep 22, 2006 14:46

Les soirées Ramadan entre femmes en Algérie : la Bouqala


Quand le jour faisait place à la nuit et que la lueur de la lune et des étoiles remplaçait celle du soleil, les femmes algéroises se retrouvaient entre elles...

Elles animaient leurs longues soirées par des réunions organisées au cours desquelles elles écoutaient une dame âgée raconter avec un art que seules les sages personnes possèdent, des histoires et des contes qui parlaient de rois, de princesses ou de Djinn. Tout cela autour d'une Skimpla, une table basse algérienne, garnie de thé et de différentes friandises : fruit secs, Halawet el Tork, figues séchées, amandes etc.

Parfois, la veille du mercredi, du vendredi ou du dimanche, des jours traditionnellement dédiés aux fumigations, elles organisaient le mystérieux jeu de Bouqala. Une cérémonie secrète et ludique durant laquelle on pratiquait un rituel censé prédire l'avenir...


La Bouqala


Le mot "Bouqala" désigne à l'origine tamazight -A vouqal-, un vase d'argile en forme de coupe au pied large. Ce vase constitue l'objet principal du jeu. En effet, on remplissait d'eau une Bouqala dans laquelle on jetait un bijou en argent (bague ou bracelet) dans le but d'y attirer un djinn. Après quoi, on la faisait passer aux femmes désireuses de participer au jeu afin que chacune d'elle y dépose une fève qu'elle avait marquée et qui servirait à l'identifier lors du tirage au sort.

Enfin, on couvrait la Bouqala avec la Chéchia d'une jeune fille, puis on procédait aux fumigations, préparées avec du benjoin, des feuilles de henné, quelques gouttes d'huile d'olive (Zith), des effilures de vêtement appartenant à une femme non mariée et de petits morceaux de bois prélevés sur sept portes différentes.
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

Messagede 19514 » Mar Jan 09, 2007 21:06

Faites un voeu...

Il est pass? par la porte de notre maison, il d?coupait un caftan de couleur, je lui ai dis : "Faites-moi une tenue sur mesure", il me r?pondit : "Je te ferai un caftan dor? et je te rajouterai un autre cadeau".

Djayez 3la beb darna yfassel fel 3akri, koltlou : "Fassali 3la kaddi", kalli : "hatta tji 3andi, nfassalek qate mdahab, ou nzidlek melli 3andi".
19514
 
Messages: 9
Inscription: Dim Déc 24, 2006 20:52


Retourner vers Expressions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron