Le Festival du film amazigh fait escale à Ghardaïa

Cassettes, CD, Films, Documentaires, Logiciel, etc ...

Modérateur: amdyaz

Le Festival du film amazigh fait escale à Ghardaïa

Messagede mbibany » Lun Déc 12, 2005 08:39

Pour sa 6ème édition prévue du 26 décembre 2005 au 1er janvier 2006


Le Festival du film amazigh fait escale à Ghardaïa
Plus d’une vingtaine de films de fiction, d’animation et documentaires sous-titrés en arabe ou en français sont inscrits en compétition pour l’Olivier d’or et d’argent et hors compétition


Lundi 12 décembre 2005
Par Farida Belkhiri

Après la ville de Annaba, le Festival du film amazigh poursuit son itinéraire en se dirigeant, cette fois-ci, vers le grand Sud. Pour sa 6ème édition, le festival a choisi de faire escale à Ghardaïa, le temps d’une semaine de projections et d’ateliers de formation avant de lever le camp pour une autre destination qu’on ne connaîtra qu’en 2007.

La 6ème édition de ce festival national dont l’objectif premier est de faire connaître la culture amazighe à travers le 7ème art, aura donc lieu au pays du M’zab du 26 décembre 2005 au 1er janvier 2006. Un festival qui a permis l’émergence du cinéma amazigh et a encouragé les cinéastes, les jeunes talents notamment, à se lancer dans cette aventure en mettant en scène de nouvelles productions.

Dans ce sens, le Haut Commissariat de l’amazighité, organisateur principal de cette manifestation, a donné le feu vert aux jeunes amateurs de réalisation cinématographique ainsi qu’aux candidats du concours lancé par le HCA, pour participer à ce rendez-vous avec leurs films réalisés entre 2004 et 2005. Plus d’une vingtaine de films de fiction, d’animation et documentaires sous-titrés dans la langue arabe ou française sont inscrits dans les deux sections compétition et hors compétition.
Parmi les films en compétition, un documentaire Histoires de mantes religieuses, signé par Riadh Moulay qui tente d’éclaircir un des grands mystères de mère Nature et ce, en étudiant l’attitude de la mante religieuse, appelée dans la tradition populaire amazighe «lalla Fatima». Un bout de l’histoire de l’Algérie est exposé à travers le documentaire Jugurtha de Mokrane Aït Sanda qui révèle les raisons de la capture de ce grand guerrier, sa vie et les exploits réalisés contre les Romains. Le festival qui sera inauguré par un film marocain Tenja de Hassan Lezgouli, n'a pas omis d’inclure dans son programme la culture et les traditions de ses «hôtes», en projetant notamment le Puits de Nourredine Bekkaya.

Au registre des films de fiction, le festival propose, entre autres, Ahmed de Mourad Zidi, la Mauvaise compagnie de Mokrane Hammar et le Labyrinthe des sentiments de Omar Amroun.

Les films sélectionnés en hors compétition sont pour la plupart connus du public comme Machahu de Belkacem Hadjadj, la Montagne de Baya de Azzedine Meddour et Tahya ya Didou de Mohamed Zinet. Certains de ces films seront projetés dans la salle du cinéma de Ghardaïa tandis que d’autres seront projetés dans des ciné-bus qui feront le tour de plusieurs villes du M’zab.
La 6ème édition du Festival du film amazigh sera clôturée par un spectacle de tango avec Kahina Saighi et Juaniti Juarez et un spectacle de chants animé par des artistes mozabites, kabyles et irlandais. A la fin de la cérémonie, les organisateurs procéderont à la remise des Oliviers d’or et d’argent aux concurrents.

F. B.
source: Le Quotidien algerien LA TRIBUNE du 12/12/2005
mbibany
 
Messages: 695
Inscription: Jeu Mai 26, 2005 08:37

Retourner vers Audio-Visuel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron